L'OEIL DOUBLE / Hervé Baudat

Je m'éloigne de la ville pour une durée peu déterminée. Jacqueline, ma grand-mère sans mémoire de 95 ans, a de plus en plus besoin de ma présence. Alors, comme je suis le seul de la famille pouvant s'occuper d'elle, je largue les amarres pour un village voisin du sien : Aullène.
C'est un sacrifice pour ma vie et le citadin que je suis, mais surtout c'est un acte d'amour et de folie – comme faire des photographies.
Extrait d'un entretien pour L'intervalle avec Fabien Ribéry